Visites de la Passion – Fleuve La Siagne

Bien installé à l’ombre des arbres en bord de Siagne, Laurent l’éco garde des « Gorges de la Siagne » nous présente la biodiversité du site et les actions de préservation mises en place.

A l’écoute de Laurent l’éco garde ©Anne-Laure Hardouin

Les Gorges de la Siagne c’est 5 300 ha de sols en étage sur plusieurs niveaux de substrat calcaire et cristallin et un fleuve côtier interdépartemental (06 et 83).

La Siagne s’étend sur 44 km, prend sa source à Escragnolles et se jette à Mandelieu. L’eau y est à 12° c à l’année.

Ce site est porté par le réseau Natura 2000 qui rassemble des sites naturels ou semi-naturels de l’Union Européenne ayant une grande valeur patrimoniale, par la faune et la flore exceptionnelles qu’ils contiennent.

On peut y pêcher, chasser et organiser des manifestations (ex: Trails, Festival d’Escalade, etc.) après autorisation et un travail sur l’impact du milieu naturel
(ex: Autorisation de pratique sportive sur des secteurs vierge de faune protégée).

VDL La Siagne

Un peu de fraîcheur ©Anne-Laure Hardouin

 

L’objectif, maintenir la diversité biologique des milieux, tout en tenant compte des exigences économiques, sociales, culturelles et régionales dans une logique de développement durable, et sachant que la conservation d’aires protégées et de la biodiversité présente également un intérêt économique à long terme.

L’animal star des Gorges de la Siagne c’est la chauve-souris (la pipistrelle, la plus commune mais aussi des espaces rares). Elles y trouvent des abris pour hiberner entre 4 et 6 mois en hiver.

Même si vous n’êtes pas fan, comme moi, un point intéressant, ce seul mammifère volant peut manger son poids en moustique en une nuit ☺ et cela compte !

Bien d’autres espèces sont présentent : La Huppe fasciée, le Cincle plongeur (seul oiseau aux os pleins, qui lui permettent de plonger pour chercher sa nourriture au fond de l’eau), la torture d’Hermann, la tortue Cistude (elle ne sort de l’eau que si la température de l’air est supérieure à 3°), circaète jean-le-blanc, couleuvre vipérine, salamandre tachetée, le grand duc, etc.

VDL La Siagne - Canards

Canards sur les berges de la Siagne ©Anne-Laure Hardouin

Pour la flore, j’ai retenu 3 noms  : Le lys turban, le perce-neige à fleurs en clochettes blanches et le fragon petit houx un sous-arbrisseau au feuillage persistant très décoratif notamment au moment de Noël.

Je serai bien resté pique-niquer à côté de la Chapelle Saint-Cassien-des-Bois, notre point de départ, ce sera pour la prochaine fois !

Panneau Saint-Cassien des Bois

Panneau Saint-Cassien des Bois ©Anne-Laure Hardouin

Laurent m’a donné envie de partager ce coin de paradis tout en veillant à son éco système.

Hervé

 

 

 

 

 

 

 

 


Laissez-nous votre avis

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *