Églises et chapelles


LE SAVIEZ-VOUS ?
C’est un édifice roman du XIIe siècle qui accueille aujourd’hui concerts classiques et expositions.

Chapelle des Pénitents – Callian

Chapelle des Pénitents - Callian Chapelle des Pénitents - Callian Chapelle des Pénitents - Callian

Chapelle romane du XIIe siècle qui devint église paroissiale avec le développement du village autour de son château protecteur.

Visite extérieure du site, intérieure lors des expositions.


Église Notre Dame de L’Assomption – Callian

Eglise ND Assomption Paysdefayence.com Église Notre Dame de L'Assomption - Callian Église Notre Dame de L'Assomption - Callian paysdefayence.com Copie de DSC_0202

Église inaugurée en 1685 remarquable par son clocher quadrangulaire en tuiles vernissées de style bourguignon, exécuté en 1703 par les compagnons du devoir.
L’église contient des retables sur les bas-côtés et les reliques de la patronne du village de Sainte-Maxime. Son abside est ornée d’un maitre autel monumental éclairé par des vitraux anciens, fidèlement restaurés.
Visite libre ou possibilité de visite commentée : les mardis matin – tarif 2€Inscriptions à l’Office du Tourisme de Callian ?


Chapelle Notre Dame des Roses – Callian

ND des Roses paysdefayence.com Chapelle Notre Dame des Roses

LE SAVIEZ-VOUS ?
En 1982, cet édifice a été inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Site archéologique d’époque gallo-romaine bâti à proximité d’une nécropole antique, il s’agissait d’un haut lieu de culte jusqu’au XIVe siècle. Prieuré de l’Abbaye de Lérins, maison claustrale, cité en 1038 dans le Cartulaire de Lérins. Le clocher (Xe et XIe) ornée d’arcatures lombardes, subsiste. C’est le plus ancien monument religieux de Callian. A partir de 1752, Notre Dame sombre dans le délabrement. Des travaux de restauration ont pu être entrepris, notamment la consolidation du clocher.
Visite extérieure du site


Chapelle Saint-Donat – Callian

Chapelle Saint-Donat

LE SAVIEZ-VOUS ?
Elle n’a malheureusement pas résisté au passage du temps et seuls les grands murs subsistent.

Située au bas du village. Rien ne permet d’identifier formellement le Saint-Donat qui a donné son nom à la chapelle. Ce Saint fut de longue date révéré à Callian pour être « souverain de la guérison de l’épilepsie » et son tombeau attirait une foule nombreuse jusqu’au siècle dernier. Dans l’histoire plus récente de Callian, à l’occasion de la fête Saint-Donat (1er week-end du mois d’août), les processions conduisaient les communiants à la chapelle : elles en ont fait un témoin privilégié de la vie de village jusqu’à l’effondrement de sa toiture en 1944. La chapelle est en cours de restauration par l’association « Callian au Fil du Temps ». La toiture a été restaurée en 2010 ainsi que la porte en 2011.
Visite extérieure du site

Chapelle Saint Denis – Bagnols-en-Forêt

Chapelle St-Denis_min

Saint Denis a été construite au XI ème siècle sur les vestiges d’une « Villa » Gallo-Romain qui fut occupée du I er au IV ème siècle. Le premier édifice religieux fut élevé au VIII ème siècle, puis rasé lors des invasions sarrasines. Il fut reconstruit au XI ème siècle (voir l’abside semi-circulaire côté Bagnols ainsi que le fenestron qui éclaire le coeur qui subsiste encore de nos jours). La Chapelle Saint Denis qui est classée à l’inventaire des Monuments Historiques est décorée de fresques datant du XV ème siècle. Une messe y est dite chaque année à la Saint Denis en Octobre. Prendre rendez-vous auprès de l’Office de Tourisme pour y avoir accès en dehors des Journées du Patrimoine.

Chapelle Notre Dame de la Pitié – Bagnols-en-Forêt

Chapelle Notre Dame_min

Les fouilles effectuées en 1982 ont établi que cette chapelle, située dans la plaine de Bagnols en Forêt, a été construite sur les ruines d’une « Villa » Gallo-Romaine, édifiée au début du 1er siècle. Des fragments de poteries de cette époque ainsi qu’une céramique sigillée « Le Gladiateur » datant de l’an 49 ont été découverts à proximité de la chapelle. Les archives établissent que la chapelle fut construite en 1560 mais ne permettent pas de reconstruire son histoire avant cette date. Depuis 1729, une procession en l’honneur de Notre Dame s’y tient tous les 15 Août.

Chapelle Sainte Anne – Bagnols-en-Forêt

Chapelle Ste-Anne

Jean Vigneron (un espagnol) construisit cette chapelle en 1654, en remerciement à Louis XIV qui le naturalisa français par lettre patente. Il la dédia à Sainte Anne, mère de la Vierge Marie à qui il portait une grande dévotion. Il finança également l’autel, ses ornements et les objets nécessaires au culte. A l’origine, cette chapelle, située sur les hauteurs du village, mesurait 6 mètres de long et possédait un porche ouvert sur trois côté (comme la Chapelle Notre Dame de la Pitié, située sur la Route Départementale 47 allant vers le Muy). Afin de l’agrandir, le porche a été muré et le clocher octogonal rajouté. La date de ces transformations est inconnue. Des fouilles effectuées en 1982, du côté ouest, attestent de la présence d’un habitat Gallo-Romain. Des fragments de poteries datant du II ème, III ème, VII ème et VIII siècles ont été découverts lors de ces fouilles. De nos jours, la Chapelle Sainte Anne sert d’écrin pour des expositions artistiques temporaires en Juillet et Août. Une messe dédiée à Sainte Anne a lieu tous les ans le 26 Juillet.

Chapelle Saint Antoine – Bagnols-en-Forêt

Saint antoine

La chapelle actuelle, dédiée à Saint Antoine dit « le solitaire » existait en 1660, et fut bâtie sur un édifice plus ancien. D’après les anciens, ce lieu s’appelait « Les Thermes » et aurait eu 7 sources. De fait, aujourd’hui encore, il existe une source dont le débit permet l’irrigation de tous les terrains du quartier. La chapelle fut agrandie en 1677. On y célèbre les 24 Juin la fête de la Saint Jean, tradition qui se perpétue jusqu’à nos jours.

L’Eglise de Saint Antonin – Bagnols-en-Forêt

Parvis de léglise St-Antonin_mincampanile Clocher Eglise Le Clocher au soleil couchant

L’Eglise paroissiale actuelle fut construite en 1707. Avant cette date, elle se trouvait en lieu et place de la Mairie. L’ancien sanctuaire, placé sous le Vocable de Saint Sébastien, fut édifié en 1477 par des colons appelés du Diocèse d’Albenga (en Italie), par l’Evêque de Fréjus et Seigneur de Bagnols : Urbain de Fiesque. De nos jours, l’église comprend une seule nef voûtée, divisée en trois travées par des pilastres soutenant les arcs-doubleau. On y pénètre par un portail néo-roman du XIXème siècle. Le mobilier de l’église, assez riche, est composé de :
– Tableaux : La Cène, l’Agonie de Gethsémani, La Descente de Croix , L’Agonie de Saint- Domnin
– (1er Evêque de Digne au IV° siècle, patron de Bagnols, avec cette inscription : « HIC EST QUI MULTUM ORA PRO POPULO »
– « C’est celui qui prie beaucoup pour le peuple », La Scène du Matin de Pâques.
– Un Autel majeur du XIXème siècle en marbre
– Un retable en bois doré et polychrome XVIIème de Notre Dame du Rosaire
– Les reliques de Saint Domnin, Saint Urbain, Saint Illuminaire, Sainte Félicie et Ste Lactance, placées dans une monstrance à droite de la nef dans une petite chasse vitrée du XIXème. –
Les Fonts-Baptismaux : Le Bénitier baptismal en marbre blanc et filet du XIXème, ainsi que deux bénitiers du XVIIIème. – Un tabernacle en bois doré datant du XVIIème.


Église Saint Jean-Baptiste – Fayence

eglise_stjeanbaptiste_fayence Paysdefayence Eglise St Jean Baptiste  Fayence PaysdeFayence Eglise Fayence - Pays de Fayence Église Saint Jean-Baptiste
Troisième plus grande église du Var de par sa taille. Édifice baroque du XVIIIe dédiée à Saint Jean-Baptiste, son autel est inscrit aux monuments historiques.
Visite libre, visites commentées à l’occasion des journées du patrimoine – Plus d’informations à l’Office du Tourisme de Fayence ?


La Chapelle Notre Dame des Cyprès – Fayence

La Chapelle Notre Dame des CyprèsLa Chapelle Notre Dame des Cyprès

Petit joyau de l’Art Roman datant du Xe siècle, Notre Dame des Cyprès est dédiée à la vierge Marie, Sainte patronne de Fayence. Elle fût vraisemblablement la première paroisse de Fayence.
Visite extérieure du site. Visite commentée : les vendredis en juillet et août de 15h à 18h et à l’occasion des journées du patrimoine.


Chapelle Saint Roch – Fayence

Chapelle Saint Roch
Cette chapelle du XVIe est dédiée à Saint Roch, saint protecteur contre la peste….Ce Saint est fêté le 16 août.
A voir : une statue de Saint Roch en stuc, trois tableaux le représentant et un petit bénitier en pierre à l’entrée
Visite extérieure du site.


Église Notre Dame de L’Assomption – Mons

Église Notre Dame de L’Assomption

Église Notre Dame de L’Assomption
Véritable témoin de l’art sacré provençal, l’église actuelle a été édifiée lors de 3 campagnes de travaux : XIIIe – XVe – XVIIe siècles. Riche de 6 retables de style baroque, en bois sculpté, doré ou peint polychrome et leurs toiles. La toile du Maître-Autel (1680) représente l’assomption de la Vierge.
Visite extérieure du site. Visite de l’église : Contacter la maison du Tourisme de Mons ?


La Chapelle Notre Dame de Pitié – Mons

Située sur la route de Callian cette chapelle servait de « reposoir » pour les défunts des campagnes avant l’enterrement à l’église. Son retable en bois sculpté et doré est signé Joseph Jourdan, dit « Galinette » (1666). Sa toile représente « la Descente de Croix » signée F. Mimault (1616).
Visite extérieure du site.


La Chapelle Saint Sébastien ou des Pénitents Blancs – Mons

LE SAVIEZ-VOUS ?
Une partie de la chapelle a été transformée en Mairie à partir de 1966.

Située Place Saint Sébastien elle abrite un retable en bois sculpté peint polychrome daté de 1713. Il est flanqué de 2 statues : celle de Saint Sébastien et celle de Sainte Catherine d’Alexandrie. Sa toile représente l’Annonciation. Dans une niche voisine : la statue de Sainte Maxime.
Particularité : Elle se visite à l’occasion des journées du patrimoine. Une messe y est célébrée chaque année pour la Sainte Maxime.
Visite libre, visites commentées à l’occasion des journées du patrimoine.

LE SAVIEZ-VOUS ?
En 1348, la peste sévit. En 1364, une invasion de sauterelles provoque la famine.

Chapelle Saint Laurent et Saint Roch – Mons

Sise sur la route de Fayence, elle était utilisée comme abri par les voyageurs de passage, voire de mise en quarantaine en raison des épidémies.
Visite extérieure du site.

Église Saint Barthélémy – Montauroux

L’église date du XIIe siècle mais fut considérablement agrandie au XVIIe. Elle renferme des retables, statuaires et reliquaires remarquables.
Visite libre


Chapelle Saint Barthélémy – Montauroux

Chapelle Saint Barthélémy

Chapelle Saint Barthélémy

Chapelle Saint Barthélémy

Chapelle Saint Barthélémy
La chapelle Saint Barthélemy, située dans le cœur historique du village de Montauroux, fut léguée par le célèbre couturier Christian Dior. Son intérieur spectaculaire avec sa voûte en berceau et ses murs entièrement recouverts de panneaux de bois peints lui valurent d’être classée au patrimoine des monuments historiques en 1958.
Visite extérieure du site. Visite commentée : les lundis et jeudis matin du 1er juin au 15 septembre et à l’occasion des journées du patrimoine. Le reste de l’année sur demande : Contacter l’office de tourisme de Montauroux ?


Chapelle Saint Michel – Montauroux

Chapelle Saint Michel
Édifice religieux le plus ancien du village, datant du 11e siècle, inscrit au Cartulaire de Lérins avec un chevet en cul de four typique de l’art roman. Chapelle « accueil des coquillards » sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.
Visite libre, visites commentées à l’occasion des journées du patrimoine.


Église Saint Paul – Saint-Paul-en-Forêt

Église Saint Paul

Église Saint Paul
C’est dans les premières années du XVIII° siècle que fut construite l’église. Elle remplaçait la Chapelle Saint Joseph consacrée en 1030 par l’évêque de Fréjus. Cette ancienne chapelle fut détruite en 1884 lors du tracé de la route de Draguignan. Il faut se souvenir que ce n’est que le 20 août 1823 que Saint Paul en Forêt fut enfin détaché de Fayence et devint une commune à part entière.
Visite libre


Chapelle Saint Joseph – Saint-Paul-en-Forêt

Chapelle récente du 19e siècle, située sur les hauteurs du village, est sans doute nommée ainsi en souvenir de la première chapelle du village.
Visite extérieure du site.


Chapelle Notre Dame de L’Ormeau – Seillans

Chapelle Notre Dame de L’Ormeau Nichée dans son écrin de verdure cette chapelle du XIIè siècle, recèle bien des trésors : cippe romain, fragment de chancel paléochrétien, chaire sculptée du XVIIe siècle, exvotos, statue de ND, et surtout son retable baroque du XVIe siècle.
Visite extérieure du site. Visites commentées toute l’année, les jeudis à 11h15 (du 15 septembre au 15 juin, sur réservation à l’office de tourisme) – De mi-juin à mi-septembre, visite supplémentaire le mardi à 17h15. Visite sur RDV : contactez l’office de tourisme de Seillans ?. Tarif individuel : 2€. Visite lors des journées du patrimoine.


Église Saint Léger – Seillans

Elle tient son nom de Léger, évêque d’Autun martyrisé en 671, l’un des Saint Patron de Seillans. De style roman, elle fut érigée au XIe siècle.
Visite libre


Église Notre Dame de Peygros – Tanneron

Lorsque Tanneron fut détaché de la commune de Callian, la Chapelle de Notre Dame de Peygros fut érigée en paroisse. A partir de 1835, elle fut agrandie et dédiée à Saint Antoine de Padoue. La population participa à sa construction, et l’on raconte que le dimanche, les villageois qui venaient à la Messe et les enfants allant au catéchisme y apportaient chacun leur pierre. Les travaux s’échelonnèrent de 1839 à 1844. Le clocher est muni de deux cloches qui furent acquises aux frais des habitants. Aujourd’hui, chaque 13 juin, on fête Saint Antoine de Padoue et chaque 15 août, la Vierge Marie.
Visite libre


Chapelle Saint Cassien des Bois – Tanneron

Chapelle Saint Cassien des Bois

Chapelle Saint Cassien des Bois
Au Xe siècle, la Villa Narbonne et ses églises, dont Saint Cassien, appartenaient à l’abbé Maïeul. Au gué de la Siagne, la chapelle était la porte d’entrée des domaines de l’Abbaye de Lérins qui y instaura un péage (octroi). De par sa situation, la chapelle était utilisée pour le commerce et les pèlerinages qui se rendaient à Saint Jacques de Compostelle.
En 1837, la Seigneurie de Tanneron est rattachée à la Vicairie de Grasse. Elle appartiendra plus tard à la famille de Grasse, Cabris, De Villeneuve. De cette époque date le blason d’or à 4 chevrons, conservé jusqu’à aujourd’hui.
Au siècle dernier, le 23 juillet, il y avait messe, bal et attractions pendant deux jours et on venait alors pique-niquer et s’amuser en famille sur les bords du Biançon et de la Siagne. Aujourd’hui, cette tradition demeure sur une seule journée.
Visite extérieure du site.


Église Saint André – Tourrettes

Église Saint André

Église Saint André

Église Saint André
Église du XIe siècle restaurée en 1546 et constituée d’une seule nef voûtée, étayée par de massifs contreforts entre lesquels s’ouvre sa grande porte dans le mur du midi. Ce portail est couvert d’un tympan soutenu par deux piliers de pierre. Dans la nef se trouve une magnifique statue en bois doré du patron de la paroisse saint André.
Visite extérieure du site. Visite de l’église : contacter le service tourisme.


Chapelle des Pénitents – Tourrettes

Chapelle des Pénitents Tourrettes

Chapelle des Pénitents Tourrettes
Anciennement, Chapelle de Cavaroux, cette chapelle est édifiée au XIVe siècle dans le Vallon du Chautard.
Visite extérieure du site

top
Une destination du Pôle Touristique Estérel Côte d'Azur
Communauté de Communes Pays de Fayence